Les détecteurs de fumée sont des équipements conçus pour détecter la présence d’un début d’incendie dans les bâtiments. La fumée est le résultat d’une combustion inefficace qui génère une série de particules qui restent en suspension dans l’air. Ces dispositifs sont capables d’identifier ces particules ainsi que les autres gaz. Lorsque de la fumée est détectée, ces appareils émettent un avertissement sonore.

Afin de choisir le détecteur de fumée le plus approprié, vous devez prendre en compte certains aspects indispensables. Afin de vous aider dans votre sélection, nous avons cherché les détecteurs actuels et retenu les meilleurs du marché. Nous avons analysé les études et consulté les différents avis clients. Nous vous présentons les résultats dans ce guide complet.

En Bref

  • Il est très important d’installer et de bien entretenir ses détecteurs de fumée. En effet, ils peuvent sauver des vies en cas d’incendie. Heureusement, ces équipements sont bon marché et très faciles à installer.
  • Les appareils modernes (qui ne coûtent pas plus de 20€), peuvent être reliés entre eux. En cas d’incendie, un détecteur situé dans la pièce où le départ de fumée a lieu, peut déclencher ceux des autres pièces afin de prévenir toute la maison.
  • Les détecteurs de fumée sont particulièrement importants pendant le sommeil. Si un incendie se déclenche pendant que vous dormez, l’appareil vous préviendra en sonnant, en déclenchant son alarme. Cette alarme est très importante et permet d’éviter des accidents mortels en cas de départ de feu.

Classement : Les meilleurs options sur le marché français

Bien s’équiper est fondamental car il s’agit de votre sécurité et de celles de vos proches. Il est donc très important d’avoir les meilleurs équipements afin de vous assurer une tranquilité d’esprit. Afin d’éviter tout type d’accident lié à un incident dans votre maison, le plus sûr est d’installer un détecteur de fumée. Afin de faciliter votre achat, nous avons sélectionné les cinq meilleurs modèles du marché pour vous.

Position nº1 : AngelEye – détecteur de fumée

Le détecteur de fumée AngelEye est un modèle qui fonctionne avec des piles. Le modèle de pile utilisé est le modèle AAA, qui est le plus courant, ce qui facilite leur remplacement rapide en cas de fin des piles. Il est très facile à installer, cela vous prendra environ 3 minutes. Il est garantie 2 ans. Son design est discret et compact (il mesure 8,6 cm). Il s’intégrera facilement à tous les intérieurs. Son bouton ergonomique test et pause est facile à actionner, même avec un balai.

En cas de déclenchement de l’alarme de manière intempestive, il peut être mis en pause, ce qui est très pratique. Il dispose d’un signal « pile faible » qui indique quand les piles doivent être remplacées, dans ce cas, comme indiqué précédemment, il s’agit de 2 piles alcalines de modèle AAA de 1,5 voltes.

Position nº2 : Heiman – mini détecteur de fumée

Le détecteur de fumée Heiman dispose d’une batterie indépendante d’une durée de 10 ans. La faible consommation d’énergie permet une protection fiable et sans interruption, vous permettant de dormir en sécurité. Il est fabriqué à partir de matériaux plastiques écologiques et possède tous les certificats de sécurité et de qualité de la CE.

Ce détecteur d’incendie surveille en permanence la maison et signale la présence de fumée dense. Il a un avertissement de batterie faible. Il intègre une fonction test pour vérifier que l’alarme de 85 décibels (dB) fonctionne correctement et un bouton pause en cas d’alarme intempestive. Il fonctionne avec un capteur photoélectrique infrarouge avancé.

Position nº3 : Sebson – détecteur de fumée

Ce détecteur de fumée, modèle GS506 fonctionne avec des piles au lithium de longue durée (10 années). Il est vendu avec une bande de fixation magnétique, ce qui facilite l’installation. Poser ce  détecteur de fumée est donc propre, rapide et simple.

Il possède une touche test afin de pouvoir vérifier le bon fonctionnement du détecteur de fumée. En appuyant sur cette touche, un signal d’alarme très bruyant retentit. Le volume de l’alarme est de 85 dB et a une portée de 3 mètres. Ce détecteur de fumée effectue un auto-test toutes les 30-40 secondes, qui est identifiable par le bref clignotement de la LED.

Position nº4 : X-sense – détecteur de fumée

Ce détecteur de fumée dispose d’un capteur photoélectrique dernier cri, et d’une puce électronique intelligente. Il détecte avec précision les émanations dangereuses de fumées en quelques secondes, avec beaucoup moins de fausses alertes que d’autres modèles.

La durée de vie de la pile est de 10 ans, grâce à sa faible consommation électrique. Il a un détecteur, qui permet de vous informer en temps voulu sur d’éventuelles erreurs ou sur un faible niveau de batterie. Cette alarme est fabriquée en ABS, un matériau respectueux de l’environnement, et avec des propriétés de retardateur de flamme.

Position nº5 : Siemens – détecteur de fumée

Ce détecteur de fumée dispose d’un capteur thermique associé à un détecteur optique. Avec ce capteur, l’alerte est plus rapide à se déclencher. Ce détecteur de fumée est certifié NF, gage de fiabilité et de sécurité.

Il est facile à installer et à mettre en service. Il dispose des options suivantes : bouton ergonomique de test et pause et test de fonctionnement hebdomadaire. Il est fourni avec 2 piles alcalines. Son autonomie et sa garantie sont de 5 ans.

Guide d’achats : Tout ce que vous avez besoin de savoir sur les détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée sont des équipements faciles à installer et simples à utiliser. Ils sont bons marchés et pensés pour sauver des vies. La majorité des accidents qui ont lieu à la maison sont liés aux incendies. Choisir le détecteur de fumée le plus adapté à votre maison peut paraître compliqué, du fait du grand nombre de modèles existants sur le marché. Nous avons répondu aux questions que vous vous posez sûrement afin de vous aider dans votre choix.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée est une alarme qui détecte la présence de fumée dans l’air et émet un signal sonore afin de prévenir du danger. Il y a deux types de méthodes pour détecter la présence de fumée : les détecteurs ioniques et les détecteurs optiques. Ces deux types de détecteurs sont sensibles aux fumées de combustion, mais les détecteurs ioniques y sont un peu plus sensibles que les optiques.

Quand les détecteurs d’incendie sont connectés à une centrale active d’alarmes visuelle ou sonore, on les appelle alarmes incendies. A l’inverse, un équipement individuel qui fonctionne avec des batteries ou des piles et qui fonctionne tout seul, est appelé détecteur de fumée. Dans cet article, nous vous parlerons des détecteurs d’incendie et en particulier des détecteurs de fumée.

Les détecteurs de fumée sont très sensibles et détectent la fumée très rapidement. Et fort heureusement ils ne se déclenchent pas à la moindre fumée.
(Source : Andriy Popov: 116953163 / 123rf.com)

Quelles sont les normes en France sur les détecteurs de fumée ?

En France, depuis 2015, il est obligatoire d’installer des détecteurs de fumée chez soi et bien qu’apparaissant contraignante au début, cette mesure est très importante. En effet, il s’agit uniquement d’installer un appareil chez soi. Cet équipement est facile d’utilisation et économique, et cette mesure permet de sauver des vies.

C’est la loi nº2010-238 du 9 mars 2010 qui a rendu obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans les logements. Et depuis 2015, tous les logements doivent être équipés d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF).

Quelles sont les normes internationales sur les détecteurs de fumée ?

Le standard de qualité pour la fabrication internationale des détecteurs de fumée est la norme ISO 7240-7. Aux Etats-Unis, ils se fabriquent en utilisant la UL268. Dans l’Union Européenne, les détecteurs de fumée sont fabriqués avec le standard EN 54 partie 7, mis au point par le Comité européen de normalisation (CEN).

Quels types de détecteurs de fumée existent ?

Il existe de nombreux détecteurs de fumée différents sur le marché. Comme nous l’avons vu précédemment, il y a les détecteurs ioniques et les détecteurs optiques. Mais en réalité, il existe beaucoup d’autres types de détecteurs, comme ceux avec des capteurs qui analysent des échantillons ou ceux composés de capteurs à pont de résistance.

Dans le tableau ci-dessous, nous vous présentons les différents types de détecteurs de fumée et leurs différentes caractéristiques.

Type Fonctionnement Applications Avantages Inconvénients
Photoélectriques Fonctionnent avec l’effet optique de la fumée L’alarme se déclenche quand la fumée cache le capteur Ce sont les plus utilisés dans les foyers. Ils sont très économiques, faciles à installer et nécessitent peu d’entretien Ils détectent uniquement les incendies et ne détectent pas les gaz
Photoélectrique à faisceau lumineux La fumée cache le faisceau lumineux et déclenche l’alarme. Superficies avec un maximum de 1400m2 Il s’utilise pour des grandes pièces avec de hauts plafonds Réponse rapide face à des incendies avec de la fumée et économie de montage Difficulté pour des emplacements comme des locaux climatisés
Photoélectrique à faisceau réfléchi La fumée rentre à l’endroit où le faisceau est réfléchi et active l’alarme Détection des dangers latents d’incendie ou de feux à combustion lente. Salles d’ordinateurs Autonettoyage de la saleté. Plus résistants aux courants d’air que les détecteurs de fumée ioniques Ne détecte pas la fumée noire, car elle ne disperse pas la lumière
Détecteurs ioniques Ils fonctionnent en se basant sur la réduction du flux de courant électrique formé par les molécules ionisées d’O2 et de N2 lorsque la fumée pénètre dans la pièce Usage industriel et pour des dangers latents d’incendies Stables lors des variations de pression Ils sont plus chers.
Détecteurs à température de résistance Basés sur le principe de détection de température. Ils s’activent en présence de particules de fumée et d’humidité sur la grille de détection électrique Les particules augmentent la conductivité et déclenchent l’alarme. Ils sont surtout utilisés comme détecteurs de monoxyde de carbone Ils réagissent rapidement en présence de tout type de gaz Ils réagissent à la vapeur d’eau et sont très sensibles
Détecteurs de fumée par aspiration Un extracteur aspire un échantillon d’air, qui traverse ensuite un filtre et passe dans la chambre de détection laser pour analyser la fumée Ils s’utilisent dans les soutes des bateaux Ils ne présentent pas spécialement d’avantages, ils ne s’utilisent plus Ils sont peu recommandés et chers à installer
Sonde COV (Composés Organiques Volatiles) Elle utilise le principe de Taguchi. Elle dispose d’un semi-conducteur (le plus souvent du dioxyde d’étain), mis en température par une résistance chauffante Ce modèle est expérimental Elle n’est pas chère Elle ne fait pas la différence entre le gaz, la vapeur et la fumée

Qu’est-ce que le certificat de tiers ou de laboratoire indépendant ?

Tous les produits détecteurs d’incendie doivent être approuvés par un laboratoire indépendant (tiers) afin de certifier la sécurité et la qualité de ces équipements. En effet, leur objectif est de sauver des vies. Le certificat d’un tiers garantit que le fabriquant applique le cahier des charges minimum requis.

Pour obtenir la certification, il faut non seulement prouver la qualité du produit, mais aussi prouver que l’entreprise qui le fabrique a un plan de gestion qui assure que tous les produits fabriqués sont de qualité. Il existe de nombreux laboratoires reconnus au niveau mondial.

Quels sont les principes de base d’installation des détecteurs de fumée ?

Les détecteurs de fumée sont souvent installés dans la cuisine. Néanmoins, cela peut parfois être contre-productif car les alarmes peuvent se mettre en marche avec la fumée ou la vapeur de cuisson. La meilleure option est de l’installer en dehors de la cuisine, entre celle-ci et le salon, au milieu du plafond, afin qu’il puisse fonctionner correctement.

Afin de mieux comprendre où et comment installer votre détecteur de fumée, nous avons créé une liste avec quelques principes de bases d’installation :

  • Si la température du plafond est supérieure à 37,8 degrés centigrades (ºC), choisissez un modèle homologué pour des températures supérieures, sinon il arrêtera de fonctionner avec la chaleur.
  • Eviter de l’installer dans la cuisine. La fumée de cuisson pourra déclencher l’alarme et créer de fausses alertes.
  • N’installez pas le détecteur de fumée dans un endroit avec beaucoup de vibrations.
  • L’humidité peut également affecter son bon fonctionnement. Ne l’installez pas dans les coins ou dans les endroits humides.
  • Il est recommandé d’installer un détecteur de fumée tous les 60 m2.
  • Si les toits sont très hauts, il faudra installer plus de détecteurs.

Quel entretien nécessite un détecteur de fumée ?

Les systèmes de détecteurs d’incendie ont besoin d’être entretenus afin d’assurer leur bon fonctionnement. Les détecteurs photoélectriques nécessitent plus d’entretien que les autres. Cela s’explique par le fait qu’ils sont équipés de dispositifs optiques qui captent les variations de lumière. Il est donc nécessaire de les garder propres pour assurer leur bon fonctionnement.

Il est important de nettoyer les détecteurs de fumée car ils peuvent souffrir de la poussière, de l’humidité ou encore de l’accumulation de saletés. Si cela arrive, il se peut que l’alarme se déclenche toute seule. D’autre part, il faut aussi vérifier la batterie. De nombreux appareils sont équipés de boutons de test afin de pouvoir voir le niveau restant de batterie.

Quels sont les inconvénients d’un détecteur de fumée ?

Les détecteurs de fumée ont peu d’inconvénients. Ce sont des équipements utiles et désormais obligatoires, qui permettent de sauver des vies. Cependant, les modèles de piètre qualité ou peu modernes peuvent causer de fausses alertes. La fumée de la cuisine, d’une cigarette ou encore la vapeur de la salle de bain peuvent déclencher l’alarme.

Cela peut s’expliquer par la mauvaise qualité du détecteur, mais cela pourrait aussi venir d’une mauvaise installation. Certains équipements sont vendus avec tout le matériel nécessaire pour les monter, mais ce n’est pas le cas de tous. La batterie peut également poser problème. Surtout si elle ne dure pas longtemps ou qu’elle nécessite d’être vérifiée régulièrement.

Choisir un détecteur de fumée de qualité est important. Cela vous permettra d’avoir de meilleurs résultats et pas de déclenchement intempestif de l’alarme pour fausse alerte.
(Source : Andriy Popov: 104194298 / 123rf.com)

Où dois-je placer le détecteur de fumée

Pour savoir de combien d’appareils de détecteurs de fumée vous aurez besoin, il faut regarder la taille de votre logement ou la taille des pièces de votre maison. Il faut également regarder d’autres critères. Seuls certains professionnels peuvent installer certains modèles spécifiques et il faut écarter les éléments qui viendraient perturber le bon fonctionnement du détecteur de fumée.

Vous trouverez ci-dessous une liste avec quelques conseils sur où et comment installer votre détecteur de fumée :

  • Homologation. Dans un premier temps, nous souhaitons souligner qu’il faut acheter uniquement des détecteurs de fumée homologués.
  • Electricien. Les systèmes d’alarme connectés au réseau électrique doivent être installés par un électricien professionnel.
  • Le meilleur endroit pour l’installer est au milieu du plafond. Car l’air ne circule pas dans les coins.
  •  Il faut faire attention à l’endroit où l’on place le détecteur. Il faut les espacer d’au moins 30 centimètres (cm) des objets de décoration.
  • Eviter les fausses alertes : Placer son détecteur de fumée dans la cuisine n’est pas le plus adapté. A la place, vous pouvez installer des détecteurs de température, qui détectent la hausse subite de la température et préviennent en cas d’incendie.
  • Il faudrait installer un détecteur de fumée dans chaque pièce : Si les portes des chambres restent fermées pendant la nuit. Cela est aussi important dans cas d’un logement fumeur.
  • Attention à l’emplacement : Ils ne doivent pas être placées près d’appareils électrodomestiques ou près des sorties de bouche d’aération et d’air chaud.

Que dois-je chercher dans un détecteur de fumée ?

Choisir un détecteur de fumée de qualité est important. Cela vous permettra d’avoir de meilleurs résultats et d’éviter le déclenchement intempestif de l’alarme pour fausse alerte. Les détecteurs de fumée de qualité sont souvent équipés d’un bouton pause pour stopper l’alarme si elle se déclenche par erreur. D’autres disposent d’un système de vérification du niveau de la batterie et permettent de vérifier son bon fonctionnement.

Les options et caractéristiques à prendre en compte dans l’achat d’un détecteur de fumée sont habituellement les suivantes :

  • Bouton pause contrôlable à distance, afin de mettre en pause les alarmes les plus dérangeantes.
  • Lumières de sécurité afin de fournir de l’éclairage pendant l’alarme.
  • Transmission de l’alerte à une centrale de suivi, faisant partie du système de sécurité de l’alarme.
  • Appareils reliés par câblage ou système sans fil, pour connecter tous les équipements entre eux.
  • Application pour recevoir des informations sur le portable.

Critères d’achats

Il existe de nombreuses marques et des modèles variés de détecteurs de fumée sur le marché. En général, choisir le modèle le plus adapté à vos besoins n’est pas chose facile. Nous avons confectionné ce guide avec les critères d’achats à prendre en compte pour l’achat de détecteurs de fumée, afin de vous aider à faire votre choix :

  • Fonctions
  • Alimentation
  • Connectivité
  • Mode silence
  • Modèle
  • Installation
  • Sensibilité
  • Alarme

Fonctions

La plupart des détecteurs de fumée sur le marché servent à détecter les différents types d’incendies. Ces appareils réagissent avec les particules de la fumée et préviennent en cas d’incendie. En règle générale, ils détectent uniquement la fumée. Certains peuvent néanmoins réagir à la vapeur d’eau ou aux vapeurs de la salle de bain. Dans ce cas, il s’agira sûrement d’un appareil de mauvaise qualité.

D’autres dispositifs ont des fonctions en plus comme la détection des gaz nocifs comme le CO2. Ces dispositifs sont un peu plus avancés et peuvent détecter des gaz dangereux. Certains modèles intègrent des lumières LED qui s’allument avec des détecteurs de mouvement et servent à éclairer pendant la nuit.

Les détecteurs de fumée de qualité sont souvent équipés d’un bouton pause pour stopper l’alarme si elle se déclenche par erreur.
(Source : Andriy Popov: 103822567 / 123rf.com)

Alimentation

Ces dispositifs fonctionnent habituellement avec des piles AA ou AAA de 1,5 V. Ce sont des équipements basse consommation. Ils peuvent donc fonctionner pendant des années sans changer la batterie. Certains modèles plus avancés fonctionnent avec des batteries indépendantes. Ces modèles pourront fonctionner pendant 10 ans sans interruption.

Le problème des détecteurs de fumée avec une batterie indépendante est qu’elle ne peut pas être rechargée. Par conséquent, une fois que le détecteur de fumée a atteint ses 10 ans de durée de vie, il ne fonctionnera plus et il faudra changer d’appareil. La majorité de ces appareils vous préviendra au moins 30 jours avant de s’éteindre.

Connectivité

L’idéal est de choisir des détecteurs de fumée qui peuvent se connecter avec d’autres dispositifs. Certains de ces modèles se connectent entre eux. Il en existe aussi d’autres qui peuvent se synchroniser avec d’autres détecteurs (notamment ceux qui détectent les gaz ou les particules). Grâce à ce système, cela permet d’avoir tous les appareils de votre logement connectés entre eux et que l’alarme se déclenche sur tous les appareils, lorsque l’une d’entre elles détecte un danger.

La majorité des détecteurs de fumée du marché ne fonctionnent pas avec des câbles, ce qui facilite leur installation. Néanmoins, certains modèles doivent être connectés à une prise de courant ou à un câble de téléphone, afin de transmettre les alertes à une centrale d’urgence. Ces modèles sont très chers et doivent être installés par des professionnels.

Mode silence

Pour arrêter l’alarme intempestive d’un détecteur de fumée ou afin de la stopper lors d’une fausse alerte, vous serez contents d’avoir opté pour un modèle ayant un bouton silence ou pause. Ces boutons permettent de stopper l’alarme sans avoir à éteindre complètement l’appareil. Cette option est utile et importante car elle permet d’éviter les problèmes d’oubli : par exemple, d’oublier de réactiver l’alarme après avoir éteint l’appareil après une fausse alerte.

A l’heure actuelle, vous trouverez cette option sur presque tous les détecteurs de fumée en vente sur le marché. De même, vous trouverez les options de calibrages des capteurs et de vérification de l’état de la batterie sur presque tous les détecteurs de fumée disponibles sur le marché. Ces boutons sont grands et sont facilement activables depuis le sol, notamment avec un balai.

Modèle

Les détecteurs de fumée peuvent être optiques ou photoélectriques. Les premiers possèdent un capteur qui détecte les changements sur la luminosité liés à la fumée et ce sont les modèles les plus utilisés et les plus économiques. Ils sont présents dans beaucoup d’habitations. Ils ne nécessitent pas d’installation spécifique, presque pas d’entretien et vous pouvez en acheter pour moins de 20€.

Les détecteurs à ionisation sont sensibles à l’humidité et aux particules fines qui restent suspendues dans l’air pendant un incendie. Ils sont rapides et bon marché. Il existe des modèles variés. Nous les recommandons car ils détectent aussi le CO2 et les gaz toxiques. Ces modèles offrent une protection beaucoup plus complète pour votre logement.

Installation

Un des aspects qui inquiète le plus les utilisateurs est de savoir comment installer son détecteur de fumée dans son logement. Ce point dépend des détecteurs de fumée, mais en général l’installation est très facile. Vous n’aurez même pas besoin de faire des trous dans le plafond pour fixer le détecteur. Il suffit que vous le colliez avec un scotch double face ou une colle spéciale.

Vous n’aurez pas non plus besoin de configurer le détecteur de fumée. Il suffit juste de l’allumer et de vérifier qu’il fonctionne. Pour vérifier qu’il marche bien, vous pouvez brûler une feuille de papier dans un lieu sûr comme dans la salle de bain ou dans l’évier. Si vous avez choisi un équipement plus élaboré, vous devrez faire appel à un électricien professionnel afin qu’il vous l’installe.

Sensibilité

C’est un facteur complexe. Un détecteur de fumée trop sensible sonnera pour n’importe quel type de fumée. Cela deviendra vite un problème, car il se mettra en marche avec les vapeurs de la cuisine, de la salle de bain, ou lorsque vous allumez une cigarette ou des bougies. Vous saturerez vite de ces fausses alertes et vous finirez par déconnecter votre détecteur de fumée et par le ranger.

Les meilleurs détecteurs de fumée, bien qu’ils soient sensibles et détectent la fumée rapidement, ne se déclenchent pas pour tout et n’importe quoi. En cas de doute sur la sensibilité du détecteur, regardez les commentaires des clients. S’ils se plaignent que l’alarme ne s’active pas, ne l’achetez pas et viceversa. Choisissez un modèle qui fonctionne bien.

Alarme

L’alarme est un des éléments les plus importants des détecteurs de fumée. En effet, c’est elle qui vous alertera en cas d’incendie dans votre maison. Eliminez les modèles avec des alarmes peu audibles, car c’est important de l’entendre sonner en cas d’incendie.

En général, la puissance de l’alarme est indiquée par le fabriquant. La plupart des détecteurs ont des alarmes d’un niveau de 85 décibels, ce qui est plus que suffisant pour réveiller toute la maison en cas d’incendie.

En Résumé

Un détecteur de fumée peut vous sauver la vie. Ces dispositifs détectent les particules responsables de la fumée et émettent un bruit sonore pour vous alerter. Normalement, un seul détecteur pour toute une maison n’est pas suffisant. Il est recommandé d’en avoir un par pièce. Un détecteur placé dans le couleur près de la cuisine peut faire la différence.

Il existe un nombre important de détecteurs de fumée sur le marché. Certains sont plus sensibles que d’autres. D’autres sont connectés au téléphone portable. Dans cet article, nous avons sélectionné les meilleurs modèles et nous vous avons expliqué tout ce qu’il faut savoir pour choisir le détecteur de fumée le plus adapté à votre logement.

Si vous avez aimé notre article, laissez un commentaire ou partagez le avec vos amis et votre famille afin qu’ils soient bien protégés contre les incendies.

(Source de l’image principale : Sorapong  chaipanya: 107342813 / 123rf.com)

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
45 votes, moyenne: 4,00 de 5
Loading...